29/06/2015 : Actualité option binaire : Une sortie de la Grèce de la zone euro hante les esprits

L’indice boursier parisien est en forte baisse en raison du cas grec, en effet, les discussions se sont interrompues entre la Grèce et la troïka. Le scenario d’une sortie de la Grèce de la zone euro hante désormais les esprits des investisseurs, une phase d’incertitude s’est ouverte entre la Grèce et les pays de la zone euro.

Le premier ministre grec a étonné et pris de cours ses pairs vendredi soir, en appelant les citoyens à grec à se prononcer à l’occasion d’un referendum qui se déroulera le 5 juillet. Il s’agira pour les grecs de se déclarer pour ou contre la poursuite du processus de « réformes contre argent frais », les ministres des Finances de l’euro groupe ont refusé samedi de poursuivre le programme d’aide, après avoir déclaré que la décision d’Alexis Tsipras est interprété comme étant un arrêt unilatéral des négociations.

Ainsi un défaut de paiement de la Grèce dès mardi est inévitable, à cette échéance la Grèce doit en effet procéder au remboursement d’une somme de 1,6 milliard d’euros au Fond Monétaire Internationale. Afin d’éviter une panique des retraits massifs, Athènes a annoncé la fermeture des banques jusqu’à la fin du referendum et que les retraits ne seront autorisés uniquement que demain et seront limités à 60 euros par jour. Une décision qui apparaît vitale dans la mesure où la BCE a décidé de ne pas relever le plafond des liquidités d’urgence, destinées aux banques grecques.

A savoir que sur le marché obligataire, les taux à 10 ans en Espagne et en Italie se tendent à hauteur de 20 points de base. Sur le marché de la dette des États, les taux des pays du sud de la zone euro, considérés étant les plus à risque sont les prochains sur la liste, si la Grèce chute et se tendaient fortement, signe d’une crispation des investisseurs.

A contrario, les économies les plus robustes jouent le rôle de valeur refuge pour les marchés. En effet, le taux allemand baissait à 0,738 % (contre 0,922 %) et à un degré moins important celui de la France à 1,198 % (contre 1,297 %).

Admin

Laisser un commentaire


*