26/06/2015 : Actualité option binaire : Les marchés sont dans l’attente de la prochaine réunion de l’Eurogroupe

En ce vendredi, les marchés sont dans l’attente de la prochaine réunion de l’Eurogroupe, qui se penchera sur l’interminable cas grec et de ses créanciers. L’enjeu de la rencontre et de permettre à Athènes d’éviter tout défaut de paiement et la panique bancaire, qui a pour date butoir mardi prochain, avec une ardoise qui s’élève à 1,6 milliard d’euros au FMI.

Il s’avère difficile de connaître l’issue de cette réunion, toutefois les optimistes estiment qu’une sortie de la Grèce de la zone euro n’est pas un scénario envisageable, car un événement de cet ordre aurait des retombées néfastes sur le fonctionnement de la zone euro.

A savoir que la chancelière allemande Angela Merkel a déclaré, que l’Euro groupe de demain a « une importance décisive », tout en affirmant qu’il est impossible d’attribuer à la Grèce des sommes supplémentaires, que celle qui reste à verser pour le deuxième plan de sauvetage. Après plus de quatre mois de négociations hauts en couleurs, les marchés ne sauront pas quelle position adoptée tant qu’une solution n’aura pas été trouvée dans ce dossier, qui n’a fait seulement qu’alimenter l’incertitude sur les marchés.

Du côté des données macroéconomiques, l’Insee dévoilera avant l’ouverture des marchés son enquête de conjoncture auprès des ménages français pour le mois de juin. Concernant le calendrier économique, une seule donnée américaine sera au menu pour cette journée, qui est l’indice définitif Reuters-Université du Michigan de confiance du consommateur pour le mois de juin à 16 heures. A savoir que l’agence de notation Standard & Poor’s, doit procéder à l’évaluation de la note spéculative française, qui est à l’heure actuelle à « AA » avec perspective négative. Moody’s fera de même pour l’Allemagne (« AAA » perspective stable).

Du côté des valeurs, le groupe Total est en négociation pour la cession de son gazoduc dans la partie britannique de la mer du Nord au fonds ArcLight Capital Partners, d’après Bloomberg. Le montant de l’opération pourrait s’élever à environ 1 milliard de dollars, d’aprés l’agence en précisant qu’il n’est pas encore sûr que la négociation aboutisse.

Admin

Laisser un commentaire


*