09/06/2015 : Actualité option binaire : La croissance du PIB de la zone euro a été confirmée à 0,4% au premier trimestre

Les marchés ont débuté cette séance sur une phase de stabilisation, qui s’est avérée temporaire. A savoir que le cas grec continu de marquer le moral des investisseurs, en effet, les principaux décideurs publics européens intensifient les pressions sur Athènes, dans le but d’obtenir un accord.

A savoir, que les discussions entre la Grèce et ses créanciers ont doucement repris lundi malgré l’urgence, et le président américain Barack Obama s’en est mêlé, appelant les deux parties à «la flexibilité». Outre-Atlantique, la bourse de Wall Street a perdu du terrain, apparaissant peu enthousiaste face aux incertitudes concernant la politique de la fed.

Du côté du marché obligataire, ce dernier voit une remontée nette des taux d’emprunts des pays de la zone euro. Le rendement des emprunts français à 10 ans est repassé au-dessus de 1,2% après un pic à 1,2240%, tandis que le Bund allemand de même échéance se situe autour de 0,89% après une avoir atteint 0,9026%.

Dans la matinée, les marchés asiatiques ont clôturé en baisse, affectés par le ralentissement de l’inflation en Chine, à 1,2% sur un an en mai, contre 1,3% attendu. Les anticipations de mesures de soutien de la Banque populaire de Chine n’ont pas permis de limiter les dégâts.

Du côté des statistiques, la croissance du PIB de la zone euro a été confirmée à 0,4% au premier trimestre et à 1% sur un an. Le déficit commercial du Royaume-Uni a diminué à 1,2 milliard de livres en avril, au plus bas depuis 13 mois, contre 3,09 milliards en mars.

Concernant le calendrier économique, Un seul indicateur américain figure au programme de l’après-midi : les stocks et les ventes des grossistes en avril à 16h00.

Admin

Laisser un commentaire


*