17/02/2014 : Actualité option binaire : Les marchés accueillent avec bienveillance l’amélioration, de la confiance des investisseurs et analystes allemands

Aprés avoir perdu 1,44% suite au rejet de la part de la Grèce d’une proposition de prolongation du programme d’aide actuel, l’indice boursier parisien efface l’essentiel de ses pertes. Les marchés continuent de prévoir un accord de dernière minute, alors qu’une réunion pourrait avoir lieu vendredi, à condition que la Grèce sollicite une prolongation du programme.

Les marchés accueillent avec bienveillance l’amélioration, de la confiance des investisseurs et analystes allemands, l’indice établi par l’institut ZEW progressant de 4,9 points 53 en février, contre 55 anticipés. Cette embellie a été alimentée par l’annonce d’un prochain quantitative easing souverain de la Banque centrale européenne. La monnaie unique reste bien orienté à 1,1408 dollar (+0,5%).

Du coté des marchés asiatiques, les marchés pensent que les investisseurs demeurent peu exposée aux retombées éventuelles de la crise grecque, et termine sur une légère baisse de 0,1% après avoir atteint la veille un pic de près de huit ans. Wall Street était pour sa part fermée lundi en raison d’un jour férié aux Etats-Unis.

Du côté des changes, la monnaie unique glisse à 1,1332 dollar, soit ue baisse de quasiment un cent par rapport au pic de séance atteint lundi. La devise européenne demeure toutefois nettement au-dessus de son plus bas de 11 ans, à 1,1098 dollar, atteint le 26 janvier au lendemain de l’arrivée au pouvoir de la gauche radicale en Grèce.

Les cours de l’or noir confirment leur récent rebond en raison des incertitudes du côté de l’offre, avec les violences en Libye et les tensions en Irak entre le gouvernement central et les autorités du Kurdistan semi-autonome. Le baril de Brent se situe à un peu plus de 62 dollars.

Admin

Laisser un commentaire


*