05/02/2014 : Actualité option binaire : Le taux d’emprunt de la Grèce se situe désormais sous la barre des 10%

L’indice boursier parisien est en légère baisse, partagée entre la décision de la Banque centrale européenne de ne plus refinancer les banques grecques, et la décision de la commission européenne, de ses prévisions de croissance pour les pays de la zone euro. En s’appuyant sur les cours de l’or noir et la baisse de la monnaie unique et le quantitative easing de la BCE, Bruxelles table désormais sur une expansion du PIB des 19 de 1,3% cette année, contre 1,1% estimé en novembre, et de 1,9% en 2016, contre 1,7% auparavant.

A savoir, que le taux d’emprunt de la Grèce se situe désormais sous la barre des 10% dans la matinée et la Bourse d’Athènes, qui avait gagné des positions à hauteur de 17,5% depuis le début de la semaine, perd plus de 9%. Du côté du marché des changes, la monnaie unique s’échange à 1,334 dollars, contre 1,148 hier en séance.

L’or noir a perdu prés de 6,5% la veille et le brut léger américain, perd un peu plus de 8,5%, alors que les deux cours de référence de l’or noir, avait gagné prés de 20% sur les quatre dernières séances. Jeudi matin, ils perdaient encore près de 2 %, une évolution qui risque de peser sur le compartiment énergétique.

Concernant le calendrier économique, les marchés seront attentifs à la rencontre entre le ministre des Finances grec Yannis Varoufakis et son homologue allemand Wolfgang Schäuble et la conférence de presse à 12h30.

Outre-Manche, le comité de politique financière (FPC) de la Banque d’Angleterre annoncera à 13h00 sa décision en matière de taux d’intérêt. Outre-Atlantique, le marché surveillera essentiellement, à 14h30, les données sur la productivité du secteur non agricole et du coût unitaire de la main-d’œuvre au quatrième trimestre, ainsi que les inscriptions hebdomadaires au chômage.

Admin

Laisser un commentaire


*