Stratégie option binaire : Trader le café avec les options binaires

Le café : une matière première incontournable

Le café remporte un franc succès dans tous les foyers à travers le monde, cette matière première est consommé quotidiennement et n’est pas prête de devenir « has been ». Le café est probablement originaire de l’Éthiopie dans la province de Kaffa durant la préhistoire et aurait fait l’objet d’un tranfert qu’au VIe siècle, au Yémen vers le port de Moka.

Le café occupe la première place en termes d’échange de matière première agricole dans le monde, à savoir qu’il existe deux variétés de café : le robusta qui représente 30% de la production et l’arabica 70%. Toutefois, il est à noté que la production annuelle de café dépend des conditions climatiques et des récoltes de ces dix dernières années, ainsi la production est passée de 100 à 130 millions de sacs de café par an.

Les enjeux économiques du café

cafe-economie-bourse-option-binaire

Les principaux pays producteurs de café

A savoir que trois pays couvrent 50% de la production mondiale de café : Le brésil ( 27 millions de sacs ), le Vietnam qui a connu croissance récente et rapide de sa production ( 14 millions de sacs ) et enfin la Colombie ( 11 millions de sacs ).

Le trading du café sur les marchés financiers

L’arabica est négocié au sein du New York Board of Trade ( NYBOT ) et au Tokyo Grain Exchange (TGE), et le robusta à Londres sur le marchés LIFFE ( London International Financial Futures and options Exchange) de NYSE-Euronext et également au sein du Tokyo Grain Exchange, mais sur ce dernier marché le café fait l’objet de faibles volumes de transactions.

Le café se negocie par l’intermediaire de contrats a terme ( futures ) et d’options, les volumes d’echanges sont semblables sur le NYBOT et sur le LIFFE à hauteur de 4 millions de contrats echangés annuellement, à savoir que le sous jacent de chaque contrat au sein du NYBOT représente prés de 37 000 livres d’arabica et celui des contrats LIFFE représentent 5 tonnes de robusta.

Le commerce mondial de café

En 1989, les quotas de café furent supprimés menant ainsi à des crises de surproduction dans les années 1990, cela s’accompagna d’une baisse des cours en 2001, autour de 50 dollars la livre sur le NYBOT. Après 2001, les cours etaient repartis à la hausse sur un rythme lent, en effet la demande en provenance de l’Union européenne, des Etats-Unis et du Japon connaissait une croissance réguliere à hauteur de 2% par an, jusqu’à atteindre 171 dollars la livre sur le NYBOT en août 2008.

Trader le café avec les options binaires

L’automne 2008 connu une chute des cours du café avec tous les autres sous-jacents, cette chute fut suivi d’une progression à partir de décembre 2008 ( 2000 $ la tonne de robusta en février 2009 sur le LIFFE, contre 1600 $ début décembre de l’année précédente). La baisse de la production brésilienne durant l’année 2009 explique la progression des cours.

Vous pouvez ainsi trader le café dans le cadre des options binaires. N’attendez plus ! Tradez dés maintenant le café sur un de nos brokers, figurant dans notre classement des courtiers en options binaires, en faisant votre premier dépôt !

Admin

Laisser un commentaire


*